Comment le Big Data change les règles du monde bancaire

La banque en ligne a été une offre gagnant-gagnant pour les institutions bancaires et leurs clients. Ces derniers bénéficient de la rapidité et de la commodité du libre-service, tandis que les banques font d’importantes économies sur les coûts de transaction. Mais pour plusieurs banques de consommateurs en particulier, le passage aux services en ligne a également signifié la perte de l’engagement critique des clients que les succursales ont longtemps fourni. Lorsque les services bancaires en ligne se ressemblent à peu près tous, les banques doivent trouver de nouvelles façons de se distinguer. En tirant parti de l’infonuagique et de l’analytique Big Data, les banques peuvent intégrer de nouvelles façons innovantes par les plateformes web et mobile.

Dans un rapport récent décrivant une nouvelle vision numérique pour les banques de consommateurs, Accenture présente des exemples de ce que certaines banques font déjà pour améliorer l’expérience en ligne et renforcir leurs liens avec leur clientèle.

Banco Bilbao Vizcaya Argentaria d’Espagne capture plus de 80 caractéristiques de transaction chaque fois que les clients utilisent leur carte de débit et utilise ces informations pour aider les consommateurs à gérer et à prévoir leurs dépenses courantes.

BNP Paribas Fortis de Belgique s’est associée au plus important fournisseur de télécommunications du pays pour créer une plateforme de commerce électronique mobile qui permet aux consommateurs de magasiner et payer les produits à partir de leurs téléphones intelligents. Ce service aide les consommateurs à trouver des commerces et permet aux entreprises locales d’être payées plus rapidement, ce qui est bon pour les activités commerciales de la banque.

La Commonwealth Bank d’Australie dispose d’une application mobile qui permet aux clients d’utiliser la réalité augmentée pour obtenir des informations détaillées sur les propriétés résidentielles qui les intéressent en pointant simplement la caméra de leur téléphone intelligent sur la maison en question. L’application indique également aux utilisateurs à combien s’éleverait exactement leurs paiements hypothécaires à la banque.

Cinq des plus grandes banques canadiennes se sont associées à Sensibill pour intégrer la fonctionnalité automatisée de gestion des reçus dans leurs applications bancaires numériques. Les clients peuvent utiliser le service pour organiser les reçus et obtenir des rapports qui les aident à faire leur budget.

Ces efforts sont couronnés de succès parce que les banques ne se considèrent plus comme des gestionnaires d’argent. Elles ont élargi leur champ d’action pour devenir des alliés de leurs clients en les aidant à devenir plus efficaces et à réaliser leurs projets.

L’infonuagique offre des capacités sans précédent aux banques pour intégrer d’autres services dans leurs applications de base par des API. Par exemple, plusieurs institutions financières offrent maintenant des fonctionnalités de rapports de crédit gratuites. Les agences de crédit sont ravies de promouvoir leurs marques grâce à ce type d’intégration, et elles collaborent volontiers avec les banques.

Lorsque le cloud se combine aux Big Data, les banques peuvent utiliser les connaissances existantes sur leurs clients pour travailler de façon différente. Par exemple, elles peuvent segmenter les clients par leurs comportements d’épargne et de consommation et proposer des services adaptés à différents budgets. Elles peuvent cibler des services vers des segments distincts de clients en fonction de la géographie ou du groupe d’âge en superposant les données démographiques sur les données des clients. Elles peuvent même écouter les conversations sur les réseaux sociaux pour identifier des occasions d’offrir, par exemple, des prêts automobiles aux amateurs de certaines marques ou modèles de véhicules.

Les principaux obstacles à ce type de transformation ne sont pas techniques mais plutôt culturels. Si les banques ne se perçoivent que comme des intendants de l’argent, elles limitent leur potentiel de rupture avec leurs niches traditionnelles. Mais lorsque les institutions bancaires se considèrent comme des alliés dans le succès financier de leurs clients, elles peuvent profiter de l’infonuagique et des Big Data pour développer et enrichir les relations avec leurs clients. L’application mobile est la nouvelle succursale, et un bon fournisseur de services peut aider votre institution financière à réaliser son potentiel de transformation.

0

Qu’en pensez-vous?

Sans frais : 1 800 260-3311
info@esitechnologies.com

Sans frais : 1 800 401-TECH (8324)
tech@esitechnologies.com 

1550, rue Metcalfe, bureau 1100
Montréal (Québec) H3A 1X6

11, King St. West, 19e étage
Toronto (Ontario) M5H 4C7

2954, boul. Laurier, bureau 320
Québec (Québec) G1V 4T2