Infonuagique : Sommes-nous en train de perdre une occasion?

Ces extraits de conversation vous semblent familiers? Si oui, ce n’est pas étonnant car on entend parler du « cloud » partout, tout le temps! On dirait qu’aucune entreprise n’y échappe. Comme nous l’avons publié dans un article précédent, il y a plusieurs façons d’aller dans le cloud. Et pourtant, on commence depuis quelque temps à entendre d’autres sons de cloche.

« L’infonuagique a gagné en popularité grâce à sa facilité de déploiement et à sa souplesse de consommation des ressources, et bien que cela fonctionne pour de nombreuses applications critiques, ce n’est pas la panacée pour toutes les applications prises en charge par une entreprise. C’est pourquoi, alors que l’adoption du cloud continue à augmenter, certaines compagnies choisissent de rapatrier les charges de travail sur site dans certains scénarios. »
NetworkWorld – 11 juin 2019

« Selon l’enquête menée auprès de 2 650 décideurs informatiques, 73% ont déclaré qu’ils déplacent certaines applications hors du cloud public pour les remettre sur site, et près d’un utilisateur sur cinq (22%) déplace cinq applications ou plus. »
ComputerWeekly – 15 novembre 2019

Selon Michael Dell, fondateur et PDG de Dell Technologies, les services définis par logiciel et l’industrialisation des TI constituent des offres très attrayantes certes, mais qui ne sont pas réservées qu’à l’infonuagique publique. La tendance de fond est à la virtualisation et à l’automatisation de tout et ce sur l’ensemble du spectre des TI, dans des environnements publics comme privés. (CRN – 13 août 2018).

Retour du balancier?

Que faut-il en penser? Est-ce le début d’un retour du balancier? Sommes-nous en train de manquer le bateau avec cette fixation sur le cloud? Méfiez-vous de ceux qui vous parlent d’infonuagique sans même vous demander en quoi consistent vos besoins d’affaires. En TI, on a souvent tendance à mettre la technologie au premier plan. Ce faisant, on commet une erreur stratégique importante. Pour les dirigeants d’entreprises ou d’organismes publics, c’est le besoin d’affaires ou la mission qui prime et qui devrait toujours être au cœur de nos préoccupations. En d’autres mots, une décision d’aller en infonuagique (ou non) doit reposer sur des bases solides.

Le point de départ : les besoins d’affaires

Les besoins d’affaires changent évidemment selon les entreprises, les contextes de règlementation, la compétition, etc. Par exemple : augmenter des parts de marché de 10% en ouvrant des bureaux en Europe d’ici 18 mois, obtenir une certification ISO 27001 d’ici la fin de l’année, déployer une solution de collaboration pour accélérer la mise en place de nouveaux services d’ici la fin du trimestre, etc.

Ces différents besoins ont en commun d’être quantifiables et vérifiables avec un échéancier.

Se concentrer sur la cible plutôt que sur les moyens

Connaître et comprendre les besoins d’affaires est essentiel à toute démarche de modernisation des services TI ou de transformation numérique.

Depuis plusieurs années, le succès d’entreprises numériques comme Uber ou Shopify, ont pour point commun de reposer sur l’infonuagique. Mais ce n’est qu’une partie de l’explication. L’infonuagique n’est venue qu’en appui à une mission qui avait des objectifs d’affaires clairs et concrets dès leurs débuts. Mais, pour beaucoup d’entreprises traditionnelles, augmenter la vélocité de livraison de nouveaux services client par exemple est peut-être tout ce qui compte. Dans certains cas, la réponse à cet objectif peut être l’infonuagique, mais pas nécessairement. Bref, il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises réponses, tout dépend des besoins d’affaires qu’il faut mettre en contexte dans un plan d’accompagnement et d’évolution qui s’échelonnera sur quelques mois ou années selon les changements requis.

Ce plan inclura les éléments suivants :

  • Le résumé des besoins de l’entreprise selon son plan stratégique
  • L’ajustement ou la mise en place de nouveaux processus d’affaires
  • Le plan de gestion du changement
  • L’architecture des éléments technologiques nécessaires à la réalisation du projet
  • L’évaluation budgétaire de réalisation : éléments technologiques, efforts des équipes d’affaires et TI, efforts de firmes externes si nécessaire
  • L’échéancier provisoire
Cinq étapes pour réussir votre transformation numérique

Patrimoine d’applications

Il ne faut pas négliger les besoins des entreprises dites « traditionnelles ». En effet, ces dernières peuvent dépendre d’un patrimoine d’applications. Ces applications, construites et écrites à une autre époque, peuvent être un frein à l’adoption de l’infonuagique sur le plan tactique. Pour ces entreprises, la modernisation de leurs services TI passe peut-être par autre chose qu’une migration en infonuagique. Bref, il faut une vue d’ensemble de l’entreprise et ses besoins d’affaires.

Conseiller et accompagner une entreprise dans un cheminement de modernisation ou de transformation est un grand privilège. C’est l’occasion de passer en mode écoute et de confirmer, avec les dirigeants, leurs objectifs d’affaires et leur raison d’être.

Ce n’est qu’après que la discussion pourra prendre une tournure davantage axée sur la technologie, en collaboration avec toutes les parties prenantes de l’organisation. Plus on retarde les discussions techniques, plus la démarche sera optimale. Les discussions techniques nous font dévier trop rapidement des objectifs d’affaires et nous place prématurément en mode solution.

Le rôle des TI est de soutenir l’atteinte des objectifs d’affaires. Par exemple, pour l’entreprise désireuse de protéger sa réputation, des investissements en sécurité de l’information pourraient fournir une bonne partie des moyens technologiques pour atteindre cette cible.

Par où commencer alors?

Pour les experts d’ESI, les défis et les besoins d’affaires des clients sont la motivation principale des solutions proposées. Avec plus de 25 ans d’expérience en technologies de centres de données, ESI a l’expérience et l’expertise pour vous proposer les ingrédients technologiques requis pour vous aider dans vos démarches de modernisation de vos services TI.

Pour bien comprendre le contexte des entreprises canadiennes et leurs défis numériques, visionnez cette vidéo de 18 minutes (https://vimeo.com/382466224) et contactez-nous pour nous parler de vos défis et besoins!

 

Jean-François Martin
Conseiller principal, architecture et technologies

0

Qu’en pensez-vous?