Votre réseau est-il prêt pour la transformation numérique?

Si votre entreprise possède plus d’un bureau, vous connaissez déjà la complexité impliquée dans le maintien du réseau. Vous avez probablement plusieurs périphériques connectés dans chaque succursale, avec des pare-feu, routeurs sans fil et peut-être de l’équipement VoIP. Chaque correctif, mise à jour logicielle ou nouvelle signature de logiciels malveillants doit être installé manuellement, nécessitant un appel de service. Plus vous avez de succursales, plus le coût est élevé et plus le délai est important.

C’est l’état de la technologie dans la plupart des entreprises distribuées de nos jours, mais cela n’évoluera pas bien dans l’avenir. Environ 50 milliards de nouveaux appareils intelligents connectés s’ajouteront au cours des trois prochaines années, selon l’évaluation faite par le manufacturier Cisco. Cette soi-disant révolution dite « Internet des objets » (IoT) va exiger de repenser complètement l’infrastructure réseau.

Les réseaux de l’avenir doivent fournir et gérer de manière flexible la bande passante pour s’adapter à une grande variété de scénarios d’utilisation. Ils doivent également être gérables à partir d’un point central. La fonctionnalité qui est actuellement intégrée dans les périphériques matériels doit passer dans le logiciel. La sécurité deviendra partie intégrante du réseau, plutôt que distribuée dans des dispositifs de pointe. Les mises à jour logicielles seront automatiques.

C’est la vision que Cisco appelle la Digital Network Architecture (DNA). C’est une approche logicielle pilotée par les réseaux et les périphériques intelligents et l’automatisation. En virtualisant plusieurs des fonctionnalités fournies actuellement par des équipements physiques, votre organisation TI peut acquérir une visibilité et un contrôle inégalés sur chaque partie du réseau.
Par exemple, vous pouvez remplacer des pare-feu matériels par une connexion à prise unique. Vos administrateurs réseau peuvent obtenir une vue complète de chaque dispositif de pointe, et vos équipes responsables de la sécurité peuvent utiliser l’analytique pour identifier et isoler les anomalies détectées. Les nouveaux téléphones, ordinateurs ou autres appareils peuvent être détectés automatiquement et les autorisations et politiques appropriées sont appliquées de manière centralisée. Les réseaux sans fil, qui sont un des points d’entrée les plus courants des cyberattaquants, peuvent être sécurisés et surveillés en tant qu’unité.

Un des avantages les plus importants du DNA est l’allocation flexible de la bande passante. Plusieurs entreprises offrent aujourd’hui la bande passante sur la base du scénario le plus défavorable, ce qui entraine une capacité de réseau excédentaire qui reste inactive la plupart du temps. Dans un scénario entièrement défini par logiciel, la bande passante est allouée sur demande uniquement, de sorte qu’une succursale qui connait une accalmie n’accapare pas les ressources d’une autre qui est occupée. Les ressources serveur virtualisées peuvent également être allouées de la même façon, en améliorant l’utilisation et en évitant le gaspillage.

L’Internet des objets exigera des niveaux sans précédent de flexibilité du réseau. Certains dispositifs de pointe, tels que les terminaux de point de vente, nécessiteront des connexions à haut débit qui transmettent des informations rapides pour des tâches telles que la validation par carte de crédit. D’autres, comme les caméras de sécurité, doivent transmettre des fichiers beaucoup plus volumineux, mais peuvent tolérer de plus longs délais. À l’aide d’une approche basée sur les politiques DNA, les priorités peuvent être définies pour s’assurer que chaque appareil dispose des ressources dont il a besoin.

Arriver au DNA ne se fait pas en un jour. Presque chaque nouveau produit mis en marché par Cisco est activé pour le DNA. Au fur et à mesure que vous retirez des équipements plus anciens, vous pouvez passer graduellement à un environnement entièrement virtualisé et défini par logiciel. Dans certains cas, vous pouvez constater que les coûts de gestion d’un vaste réseau distribué, tels que les déplacements, le temps du personnel et la perte de productivité, justifient déjà un changement. Quoi qu’il en soit, ESI a l’expertise de conseil et de mise en œuvre pour vous aider à prendre la meilleure décision.

0

Qu’en pensez-vous?

Sans frais : 1 800 260-3311
info@esitechnologies.com

Sans frais : 1 800 401-TECH (8324)
tech@esitechnologies.com 

1550, rue Metcalfe, bureau 1100
Montréal (Québec) H3A 1X6

11, King St. West, 19e étage
Toronto (Ontario) M5H 4C7

2954, boul. Laurier, bureau 320
Québec (Québec) G1V 4T2